La loi EVIN: Quid! Le BlaBla de la Com n°4!

MA_malibu_001575Créée en 1991, la loi EVIN est un texte de loi encadrant le tabac et l’alcool, Nous nous intéressons dans cette chronique à la publicité en matière d’alcool.

La loi Evin autorise la publicité pour les boissons alcooliques et alcoolisées sur des supports et cadres bien définis. La publicité est limitée à « l’indication du degré volumique d’alcool, de l’origine, de la dénomination, de la composition du produit, du nom et de l’adresse du fabricant, des agents et des dépositaires ainsi que du mode d’élaboration, des modalités de vente et du mode de consommation du produit ».

Par définition, tout ce qui n’est pas autorisé dans le texte de loi est interdit (Internet, télévision, voitures commerciales, sponsoring et partenariat…) Elle interdit surtout la publicité pour l’alcool en TV et au cinéma, la pub à la radio le mercredi après-midi, et exige la présence de la mention sanitaire « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération ».

La loi EVIN ne fixe pas d’emplacement défini pour cette mention sanitaire obligatoire. Cependant, selon la DGCCRF (la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des Fraudes), la mention doit être clairement visible et lisible. Ainsi, pour éviter toute confusion, l’ARPP (ex-BVP) recommande dans ses règles déontologiques, de placer la mention sur toute la largeur de la publicité, en caractères majuscules et gras, dans une couleur se détachant du fond de la publicité, d’une hauteur égale à 1/100 de la hauteur de la publicité. Ainsi, on évite toute confusion et on communique responsable.

Les amendes prévues en cas de manquements à la loi EVIN sont sévères. Ces amendes peuvent aller jusqu’à 75 000 euros d’amendes, ou alors être fixées jusqu’à 50% du montant du dispositif de publicité utilisé. Ça peut faire mal…

En y réfléchissant, une mention sanitaire, ce n’est pas grand chose.

Et Internet dans tout ça?

La loi autorisant la publicité de l’Alcool sur Internet reste floue. Une question d’interprétation semblerait-il. Elle interdit tout de même la pub sur les sites de jeunesse, culture et sport.

La loi EVIN, stricte, est la conséquence de ce qu’on appelle « publicité sans conscience ». Si on prend la problématique du côté positif, ca nous oblige à être très créatif pour communiquer sur les alcools, à l’instar des campagnes de la marque MALIBU. Ce n’est pas plus mal…

Plus d’infos en cliquant sur ces liens :

http://www.visite-medicale-permis-conduire.org/mises-au-point/apposer-formule-abus-alcool-dangereux-sante-autoriser-publicite-alcool

http://www.arpp-pub.org/IMG/pdf/Recommandation_Alcool.pdf

http://www.atlantico.fr/decryptage/internet-alcool-publicite-code-conduite-interdiction-partielle-cour-cassation-loi-evin-anpaa-259339.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :