Centenaire Aimé Césaire – Révélation

Et voilà, nous sommes le 26 juin 2013, il y a 100 ans naissait un homme dont la pensée bouleversera le XXème siècle.

Tenter de parler d’Aimé Césaire revient à tenter de décrire le ciel.

Nous avons chercher donc à mettre en relief tout ce qui peut caractériser sa vie, en gardant l’essentiel, éloignant le subjectif. Nous avons choisi alors le minimalisme, en réponse à l’usage d’un expressionnisme symbolique.

Nous avons décidé de ne montrer que ce qu’il y a à voir, en focalisant sur chaque élément, nous racontons son histoire à travers un damier de couleurs complémentaires et élémentaires (dans chaque laminaire est réunit l’univers). De l’observateur à l’homme politique, toute sa vie est consacrée à l’affirmation et l’application d’un message d’ouverture et de pluralisme. Car, en toute objectivité, Aimé Césaire est un ouvrier. Et son ouvrage participe à la construction d’une pensée universelle et concrète.

aime-cesaire-100ans

 

Cependant nous n’en sommes pas moins des amateurs d’art, et souhaitions enrichir ce post, et ainsi associer deux réalisations non paradoxales.

Jean-Michel Loutoby, artiste peintre et marqueur de parole, a rendu hommage à Aimé Césaire, avec ce tableau et un poème. Il nous a fait l’honneur de les partager avec nous…qui à notre tour les partageons avec vous 🙂 Nous vous laissons apprécier.

 

 

c'est toi aimé format 21x13

 

C’est toi Aimé

C’est toi Aimé qui nous a pris par la main
Tu nous as montré la trace qui est devenu un chemin
Tu as allumé la bougie qui a éclairé le parchemin
Où tu y avais déposé quelques mots sur ce pays mien

C’est encore toi Aimé qui nous touche
Par ces pensées que tu nous as longtemps servies à la louche
Malgré le temps qui passait tu n’as jamais pris la mouche
Car tu as su être la bouche de toutes les bouches

C’est aussi toi Aimé qui voulait toujours éviter la guerre
Car tu estimais que ton peuple avait déjà trop souffert
Tu nous as protégé tel un père
Car tu savais qu’on s’accrocherait à toi, tel le laminaire

C’est pourtant toi Aimé qui a fini par l’écrire
Même si tu ne pouvais prédire le pire
Mais tu savais en rire sans pouvoir le décrire
Grâce à toi, ce peuple pourra guérir de ses souvenirs

Merci Aimé d’avoir semé en nous le fruit de tes études
Malgré nos prudes pensées, tu as pu changer nos habitudes
La tâche a été rude mais tu as toute notre gratitude
Nous sommes fiers d’être les filles et fils du chantre de la négritude

Merci encore Aimé d’avoir fait naître de l’espoir dans nos cœurs
Dorénavant, nous repousserons la peur avec ferveur
Oui Aimé, tu nous as appris à Aimer
C’est pourquoi ton peuple continuera à semer

 Hommage à Aimé CESAIRE
Jean-Michel LOUTOBY
Artiste peintre et Marqueur de parole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :