Une plainte contre Heineken non fondée

Une plainte a été déposée contre Heineken auprès du JDP. C’est l’association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) qui est passée à l’action après parution de ce visuel en presse.

Visuel_Heineken

L’argument de l’association est que la publicité ne respecte pas les règles juridiques et déontologiques en vigueur. Après présentation des arguments, le JDP rend un avis en faveur d’Heineken.

Rappelons les règles concernées:

« 1-3/ Aucune communication commerciale ne doit suggérer que les boissons alcoolisées sont dotées de propriétés thérapeutiques, ont un effet stimulant, sédatif, anticonflictuel, ni vouloir démontrer qu’elles peuvent améliorer les performances physiques, psychiques ou intellectuelles.

1-4/ Aucune communication commerciale ne doit présenter la consommation de boissons alcoolisées comme une aide pour surmonter des problèmes individuels ou collectifs ni illustrer ou mentionner des succès obtenus grâce à la consommation de boissons alcoolisées.

1-5/ Aucune communication commerciale ne doit vouloir démontrer que la consommation de boissons alcoolisées contribue à la réussite sentimentale, sportive, sexuelle, constitue un signe de maturité, un attribut de la virilité, ou est indispensable à la réussite sociale  ».

La marque est donc limitée dans les mentions qui peuvent donner une lecture avec une mauvaise interprétation.

Par exemple « Open your world » est ambigu mais le fait qu’il s’agisse d’une marque déposée par Heineken, permet son utilisation. En effet le point 3.1.4 de la Recommandation Alcool admet, au titre de la dénomination du produit, que la publicité fasse mention de la « marque ».

Le JDP a été attentif aux modalités du produit (critères de vente du produit autorisés par la Loi Evin) et au contexte de présentation du produit,  (neutre sans élément supplémentaire) qui, associé à la phrase « Navigate the Sub », donnerait une interprétation sur le thème du voyage et de l’évasion si une illustration rappelait ce thème. Mais ce n’est pas le cas.

Finalement Heineken avait respecté les règles.

Voilà un exemple d’avis qui prouve que le JDP étudie chaque cas pour rendre des avis équitables.  Il nous indique aussi que le sens des mots dépend de l’interprétation du grand public (et non de la cible uniquement) et a fortiori que leur choix doit être fait avec précaution.

Pour lire l’avis, c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :